Le Retour De Sauron


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elessar

avatar

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 24
Rang : Admin Fondateur
Race: : Roi Du Gondor
Armes : humeur: content !!
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Histoire   Sam 19 Aoû - 20:39

Autres noms :Lórien, Lórinand, laurelindorinan "Le Pays de la Vallée de l'Or Chantant", Bois Doré

Capitale: Caras Galadhon

Habitants: Galadhrim

Végétation Mallorne, Niphredil, Elanor


« Là sont des bois de Lothlórien ! Dit Legolas. C'est la plus belle des résidences de mon peuple. Nuls arbres ne ressemblent à ceux de cette terre. Car, en automne, leurs feuilles ne tombent point, mais se muent en or. Ce n'est pas avant l'éclosion de la nouvelle verdure qu'elles tombent, et alors les branches sont chargées de fleurs jaunes ; et le sol du bois et tout doré, dorée est la voûte et ses piliers sont d'argents, car l'écorce des arbres et lisse et grise ».

Le Seigneur des Anneaux



LOCALISATION & ORIGINE

Lórinand était le royaume nandorin jouxtant l'Anduin et la Moria, il se situait à l'Est des Monts Brumeux, ce domaine était peuplé d'Elfes Avari, ceux qui avaient fait le choix de ne pas suivre les Eldar lors de la Grande Marche depuis Cuiviénen. Les premiers Elfes habitant ce bois ne se reconnaissaient ni chef, ni souverain et demeurèrent heureux loin des préjudices de Morgoth qui exerçait sa tyrannie plus au Nord-Ouest de la Terre du Milieu. A eux se joignèrent bon nombre de Sindar et Noldor exilés, alors les premiers arrivants se « sindarisèrent » et prirent us, coutumes et langage de leurs congénères sous l'influence de la culture du Beleriand.



HABITANTS

Invisibles, les Galadhrim étaient discrets et se déplaçaient dans les branchages élevés à l'aide de talan ou flets, postes d'observation situés en hauteur qui leur permettaient la surveillance de leur forêt. Ce peuple revêtait des capes elfiques grises, que l'on pourrait considérer comme magiques, car leur porteur se confondait dans la nature en adoptant ses couleurs tel un caméléon.



HABITATIONS

Ces Elfes étaient appelés "Le Peuple des Arbres" en raison de leurs demeures situées sur les hautes branches des mellyrn, grands arbres aux feuilles dorés et à l'écorce argentée, les plus beaux des arbres de la Terre du Milieu. Ils bâtissaient leurs maisons sur ceux-ci en créant des plates-formes nommées Flets. Sur la crête d'une colline, là où se dressaient les plus hauts des arbres se trouvait Caras Galadhon « La Cité des Arbres », leur unique cité.



HISTOIRE

Second Âge du Soleil

L'identité de leur premier roi reste assez douteuse, certains diront Malgalad, d'autres Amdír, de la même manière que l'on puisse les associer en une seule et même personne, car tous deux tombèrent lors de la Bataille de Dagorlad et comme tous deux étaient souverains de Lórien, l'on pourrait en conclure qu'il s'agissait des mêmes personnes. Leur successeur fut le Seigneur Amroth qui épris de Nimrodel, abandonna sa royauté et son peuple pour conquérir le cœur de son amour et finit noyé dans la Baie de Belfalas sans laisser d'Héritier.

Celeborn et Galadriel qui n'était pas étranger aux Galadhrim par leurs visites revinrent en Lórien une fois à la fin du Second Âge et une fois au cours du Troisième Âge du Soleil lorsque l'ombre du Maia Sauron ressurgit à Mirkwood. Alors Galadriel, détentrice de l'Anneau de Pouvoir Nenya sut dans sa grande sagesse que la Lórien serait un rempart pour empêcher le mal de franchir l'Anduin, car elle savait qu'une guerre inévitable surviendrait. Cependant, après le saccage de la Moria et la fuite de ses rescapés, Sauron et ses forces franchirent l'Anduin et la Lothlórien fut menacée, leur roi, Amroth, n'était plus présent à leurs côtés, alors le peuple abandonna le Bois d'Or, le livrant aux orques. C'était alors que Galadriel et Celeborn s'installèrent de manière définitive en Lórien et en assumèrent le pouvoir. Mais ils ne se voulurent ni roi, ni reine, mais protecteurs de la forêt. Grâce aux pouvoirs de Nenya, l'Anneau de Diamant et de l'eau, Galadriel jeta un sort protecteur autour de la Lórien, comme l'avait jadis fait Melian à Doriath.



Troisième Âge du Soleil

Durant tout le Troisième Âge, la Lothlórien s'isola des combats extérieurs et des mésententes des autres peuples de la Terre du Milieu, mais dans les dernières années de cet âge, la Communauté de l'Anneau y pénétra. En ce lieu, les marcheurs trouvèrent repos et protection et la Dame Galadriel leur accorda des présents magiques.

Lors de la Guerre de l'Anneau, la Lothlórien fut attaquée par trois fois par les sbires de Sauron venus de Dol Guldur dans la Forêt Noire, royaume du roi des Elfes Thranduil. Le mal fut repoussé et après la chute de Mordor et de Sauron, Celeborn et Thranduil se rencontrèrent et partagèrent la Forêt Noire et la nommèrent Eryn Lasgalen « La Forêt aux Vertes Feuilles ».

A la fin du Troisième Âge du Soleil, Galadriel quitta les Terres du Milieu pour Aman, alors Celeborn emmena une grande partie des Galadhrim à Eryn Lasgalen et fonda la Lórien Orientale.

La Lothlórien fut peu à peu abandonnée et la splendeur qui y régnait s'évanouit totalement, abandonnée de tous, la Lórien mourut.





« J'ai chanté les feuilles, les feuilles d'ors, et là poussaient les feuilles d'or ;

J'ai chanté le vent, un vent vint là, qui dans les branches souffla.

Au-delà du Soleil, au-delà de la Lune, l'écume était sur la Mer,

Et près de la grève d'Ilmarin poussait un Arbre d'or ;

Sous les étoiles du Soir-Eternel en Eldamar il brillait,

En Eldamar près des murs de l'Elfique Tirion.

Là, longtemps, les feuilles d'or ont poussé au long des années heureuses

Tant qu'ici, au-delà de la Mer Séparatrice, coulent maintenant les larmes elfiques.

Ô Lórien ! L'Hiver s'avance, le jour nu et sans feuille ;

Les feuilles tombent dans la rivière, la Rivière s'écoule.

Ô Lórien ! Trop longtemps suis-je restée sur ce rivage

Et une couronne évanescente ai-je tressé d'élanor d'or ;

Mais si je devais maintenant chanter les navires, quel navire viendrait à moi ;

Quel navire me porterait jamais au-delà d'une si vaste Mer ? »

Chant de Galadriel, le Seigneur des Anneaux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ichthus.lightbb.com/index.forum
 
Histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Retour De Sauron :: Royaume des Elfes :: Lothlorien-
Sauter vers: